Qu’est-ce que le développement durable ?

Publié le : 17 avril 20235 mins de lecture

Le développement d’un pays ou d’une nation est une chose, mais son développement durable en est une autre. Il est facile de faire évoluer le secteur économique, sans penser à son impact sur l’environnement, ou encore d’améliorer la situation sociale d’une population sans affecter d’autres secteurs. C’est dans ce concept-là que le terme de développement durable a été mis en place. Toutefois, il nécessite certaines conditions pour être exécuté. Cet article vous en dit plus sur le sujet.

Zoom sur le concept du développement durable

Le développement durable est un terme qui est apparu pour la première fois en 1987. Il s’agit du développement de la génération présente sans mettre en péril la satisfaction des besoins des générations à venir. En effet, dans les années 1800, la planète comptait 900 millions d’habitants. En 2000, ce chiffre a considérablement monté et a atteint les 7,8 milliards. Et selon les prévisions, le nombre des habitants de la planète peut s’évoluer jusqu’à 100 milliards en 2100. Une telle croissance démographique peut engendrer de nombreux problèmes, notamment l’insuffisance des ressources nécessaires, comme les ressources naturelles qui ont une capacité limitée à se renouveler. À un tel rythme, il est donc probable que la génération future ne puisse pas profiter de ces ressources comme celle du présent. C’est pourquoi le développement durable consiste à satisfaire les besoins actuels tout en permettant aux générations futures d’en profiter au moment venu. Si vous voulez avoir de plus amples informations sur le développement durable et la transition écologique, suivez ce lien.

Les dimensions d’action du développement durable

Lorsqu’on parle de développement durable, on ne peut se passer des trois dimensions interdépendantes, qui doivent être prises en compte. Le premier s’agit de la dimension environnementale. Toutes les activités effectuées par les hommes ne doivent pas nuire à la capacité de renouvellement des ressources naturelles ainsi qu’au bon fonctionnement de l’écosystème. Une des conséquences les plus connues de la dégradation de l’écosystème est le réchauffement climatique. La dimension sociale, de son côté, est basée sur leur capacité à avoir accès aux ressources et aux services de bases comme la nourriture, la santé ou l’éducation. Quant à la dimension économique, elle cherche à diminuer l’extrême pauvreté et en même temps à permettre à la population d’avoir les revenus nécessaires pour couvrir leurs besoins quotidiens. Ces trois ne peuvent donc pas être séparées l’une de l’autre, car le développement de l’une d’entre elles ne devrait pas mettre en péril celui de l’autre. Pour assurer un développement durable, il est ainsi important de veiller au bon fonctionnement de ces trois dimensions de base en même temps.

Les démarches vers le développement durable en France

Arriver à un développement durable nécessite plusieurs étapes importantes tout en tenant compte des diverses dimensions interdépendantes. Cela inclut la transition écologique qui consiste à mettre en place un nouveau modèle social et économique face aux risques auxquels l’environnement fait face actuellement. Il s’agit d’adopter de nouvelles habitudes en choisissant un mode de vie favorisant la préservation de l’environnement. Cela inclut l’utilisation des énergies renouvelables. D’ailleurs en France, une loi a été créée le 18 août 2015, inscrivant comme objectif l’instauration d’un modèle énergétique et écologique durable. Il s’agit de la loi relative à la TEPCV ou la transition énergétique pour la croissance verte visant à préserver l’écologie. Ainsi, pour réussir cette transition, la loi fixe plusieurs objectifs comme la protection de l’environnement, l’accroissement de l’utilisation de l’énergie renouvelable ou encore la lutte contre le réchauffement climatique. La réalisation de ces objectifs permettra au pays d’avoir un modèle économique plus durable et en même temps de réussir la transition environnementale.

Plan du site